Collectif Anti Nuisances L2
Une association apolitique soucieuse de la Santé Publique, composée d’un réseau d'associations et de citoyens,
œuvrant pour l’amélioration de la qualité de l'air et du cadre de vie,pour la réduction du bruit, aux abords de la L2
et plus généralement en Métropole AIX MARSEILLE
 

Promesses à Frais Vallon

19/2/17

Initialement, la SRL2 avait classé les quartiers de FLORIAN, St JULIEN, FRAIS VALLON et ARNAVAUX en Zone de Bruit Non Modéré.... avec donc une marge de bruit pouvant aller jusqu'à 65 décibels le jour et 60 décibels la nuit...

Devant les protestations des riverains, le CAN L2 a exigé de consulter les études qui avaient conduit à ce classement... 

Devant son insistance, et après recours au Président de la République pour avoir une réponse, la DREAL a fini par nous apprendre que de telles études n'avaient jamais existé...

La SRL2 doit donc tout faire pour contenir le bruit dans le cadre d'une Zone de Bruit Modéré, c'est à dire contenir le bruit au maximum à 60 décibels le jour et 55 décibels la nuit...

Le 29/11/2016, la L2 a ouvert partiellement. Avec un trafic d'environ 40 000 véhicules / jour, soit environ la moitié de ce que sera son débit lors de l'ouverture totale, il semblerait que les seuils de bruit soient régulièrement dépassés.

 

Des engagements avaient pourtant été pris :

1° mention de cet engagement :

Compte rendu du 1° Comité de Liaison du 12 décembre 2000 (DDE) :
«  Chantier des murs de FRAIS VALLON à MONTOLIVET 
Les ateliers de génie civil suivent les ateliers de terrassement par les mises en œuvre du bas vers le haut d’un voile de béton armé surélevé au dessus du sol pour former écran anti bruit.
Ces voiles sont ensuite revêtus de parements en béton d’argile destinés à absorber l’énergie sonore et éviter ainsi les effets d’écho d’un mur sur l’autre. »

2° mention de cet engagement :

Journal de la L2 n° 1, avril 2001
« Habillés de béton d’argile
Au final, les parois seront habillées de caissons de béton d’argile, pour piéger les sons, commente l’ingénieur »

3° mention de cet engagement :

Journal de la L2 n° spécial, juin 2002 :
« les murs demandent encore à être couverts de caissons de béton d’argile qui absorberont le bruit et donneront une teinte ocre, approchant celle des terrains environnants. »

4° mention de cet engagement :

Journal de la L2  n° 3, juin 2003 :
« Ultérieurement, les murs gris se couvriront d’ocre, teinte des caissons de béton d’argile qui évitent les effets d’écho et absorbe l’énergie sonore. La découpe de ces éléments préfabriqués restitue également l’aspect des strates géologiques. »
 

 

5° mention de cet engagement :

Document de la DREAL, produit dans l'étude d'impact de la L2 NORD.
Pièce E : Etude d’impact, Piece_E_51_60_cle0e6a93 (Page E 53 & E 54)
Il apparait que les parements acoustiques des murs de soutènement de Frais Vallon, au béton brut devaient être finis 
 

6° mention de cet engagement :

Dossier d’utilité publique et en vue d’attribution du statut autoroutier de la L2 (pas de date sur le dossier, mais déclaration d’utilité publique publié par décret le 31/12/1992)
 
Page 150 : Frais Vallon « Les écrans acoustiques nécessaires pour protéger les zones habitées des nuisances phoniques engendrées par le projet : ils marquent à leur manière le paysage »
 

Page 153 : « Sans protection acoustique ni enrobé drainant, les niveaux de bruit prévisibles à proximité de la Rocade L.2 atteignent généralement des valeurs supérieures à 70 dB(A), et localement à 75 dB(A). Bien que les réservations et acquisitions foncières assez larges, aient permis d’éviter les situations de proximité très critiques, on voit que la Rocade L.2 constitue une source de forte nuisance, pour l'ensemble des zones traversées à ciel ouvert.
Au niveau de l'Echangeur de Frais Vallon, le trafic généré par la L2, ajouté à celui de la S.8, entraîne de très fortes nuisances acoustiques, avec des niveaux de bruit élevés »

Page 177 :
à « Pour le secteur S.8 — Montolivet, les objectifs acoustiques fixés, pourront être satisfaits avec les dispositifs de protection suivants :
- revêtement absorbant de parois verticales des trémies,
 

7° mention de cet engagement :

ANNEXE BUDGETAIRE :CONTRAT DE PARTENARIAT / ROCADE L2
http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/ressources/2015/pap/pdf/DBGPGMPGM203.pdf
Version du 07/10/2014 à 08:44:47
Page 30 : « Outre le programme fonctionnel, les objectifs principaux de performance assignés au titulaire sont les suivants :
respecter les engagements pris par l’Etat dans le cadre des procédures de déclaration d’utilité publique, notamment sur les enjeux de développement durable 
 

8° mention de cet engagement :

Avis n°2007-9 sur la rocade L2 à Marseille (Mission d’Appui aux Partenariats Public Privé)

http://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/ppp/Avis/avis_2007_09_l2.pdf
Page 4 : «En termes d’investissements, le contrat inclut la conception et la construction de L2 NORD et l’achèvement de L2 EST, à l’exclusion des marchés signés à la signature du contrat. Les dispositifs anti-bruit et les aménagements paysagers de L2 est sont inclus dans le contrat. »

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !



Créer un site
Créer un site