Collectif Anti Nuisances L2
Une association apolitique soucieuse de la Santé Publique, 
composée d'associations et de citoyens,
œuvrant pour l’amélioration de la qualité de l'air et du cadre de vie,pour la réduction du bruit, aux abords de la L2, et plus généralement en Métropole AIX MARSEILLE
 

La BIO FILTRATION sur la L2 ?

28/3/17

Synthèse du projet BIOTAIR et transposition à la L2
Préparation du comité technique du 8 décembre 2015 – SRL2
 
« 3.1 Site
A Thiais – Autoroute A86 – pilotes de traitement d’air installés au-dessus de la tranchée couverte Guy Moquet.
Les caractéristiques de l’ouvrage sont les suivantes :
  • longueur de 540 m avec une déclivité ascendante ;
  • trafic de 60 000 véhicule/jour dont 5 % de PL entre septembre et décembre 2012 ;
  • Débit air vicié du tunnel : 200 à 300 m³/s (à préciser);
 
3.2 Les biofiltres
3 biofiltres installés.
  • 2 pilotes de 16 m² chacun sont alimentés à leur base par de l’air vicié extrait du tunnel et servent à évaluer l’efficacité du traitement par les plantes :
    • Un biofiltre avec une épaisseur de substrat de 50 cm (BF50) ;
    • L’autre avec une épaisseur de substrat de 100 cm (BF100) ;
  • 1 pilote de 12 m² pour biofiltre témoin pour rendre compte du développement « naturel » du biofiltre.
 
Installations dimensionnées pour un débit d’air de 2 à 4 m³/s. La mesure du débit réel se fait au niveau de la gaine principale et un niveau d’une des deux gaines filles. Installation dimensionnée de sorte que Qgaine mère = Q gaine BF50 + Q gaine BF100. »
 
6.2 Consommation d’eau
Pour Biotair : 80 m³ d’eau / 16 m² de biofiltre / 18 mois
  • Soit pour test L2 - 20 m³/s Sur la base d’un camion-citerne de 10 m³, cela correspond à 320 camions-citernes équivalents pour 18 mois.
 
  • Débit réel L2 d’environ 250 m³/s soit 4 000 camions-citernes équivalents pour 18 mois.
 
7. Synthèse

 
7. Synthèse Paramètre étudié BIOTAIR Test L2 - DREAL L2 débit réel
Débit d’air vicié à traiter 1 m³/s 20 m³/s 250 m³/s
Surface de biofiltre nécessaire 16 m² 320 m² 4 000 m²
Temps de référence : 18 mois
Consommation d’eau pour arrosage 80 m³ 3 200 m³ 40 000 m³
Consommation électrique pour extraction de l’air vicié à traiter 108 MWh 2 160 MWh 27 000 MWh
Coût engendré 9 072 euros HT 181 440 euros HT 2 268 000 euros HT
Consommation électrique pour alimentation en eau 1,64 MWh 65,6 MWh 820 MWh
Coût engendré 138 euros HT 5 510 euros HT 68 880 euros HT
 
  
Commentaires CAN L2 :
 
1 – Ce descriptif est une transposition arithmétique de l’expérimentation « BIOTAIR ». Il ne tient pas compte des préconisations du CNRS qui a mené l’étude sur laquelle s’appuie ce descriptif.

- intégration dès la phase de conception
- amélioration de la formulation du substrat
- mise en place d’un système d’arrosage amélioré
- dimensionnement du bio filtre avec une épaisseur de substrat comprise entre 70 et 100 cm
- optimisation de la formulation d’un bio filtre pour réduire la puissance de ventilation associée

 
2 – En outre il apparaît que la bio-filtration (toujours selon le CNRS) :

- est peu gourmande en eau
- est satisfaisante du point de vue des rejets de cette eau et de la qualité des sols
- a de très bonnes qualités épuratoires de l’air vicié des tunnels

 
3 – Il est dommage que le gain apporté en terme de Santé Publique n’entre pas dans cette analyse et ne vienne donc pas en diminution de ce coût

4 – La DREAL propose une expérimentation sur 20 m³/s, la SRL2 envisage le débit réel, 250 m³/s. Et par là, ferme la porte à toute expérimentation raisonnable.

5 – Pourquoi ramener la consommation d'eau à un volume de camion citerne ? Faire peur avec un ajout du nombre de poids lourds, y compris sur les voies secondaires ? N'y a-t-il pas d'autres solutions (arrosage automatique avec sonde hydrométrique par pompage des bassins de rétention, branchement sur le réseau, ...) ?

6 – La question de la consommation énergétique semble être primordiale. Et si la SRL2 profitait de cette opportunité pour respecter les engagements de l’État (annexe 4.3_Environnement_Contrat L2_07.10.2013.pdf) ? :

Page 40 : « Étudier des solutions innovantes pour alimenter le Projet par des énergies renouvelables dans une optique, le cas échéant, de valorisation. »
 
Panneaux solaires : en complément de la route solaire, le CAN L2 suggère la création de casquettes acoustiques au dessus des murs de soutènement ainsi que la création de paralumes en sorties/entrées de tunnels  permettant la pose de panneaux solaires.
A titre d'exemple : une casquette de 1,5 m de large sur les 4 445 m (sens montant de la L2) et les 4 141 m (sens descendant) fournirait 8 586 m² de panneaux solaires. Des paralumes de 25 m linéaire sur les 18 m de largeur de la L2 fournirait, pour les 8 tunnels (soit 16 entrées sorties) 7 200 m². Avec les données constructeurs (25 m² de panneaux donnent 3 000 kW/h par an), la production annuelle serait de 1 894 320 kW/h, soit, pour 18 mois : 2 841 480 kW/h (supérieur à la proposition de la DREAL d'expérimentation sur un traitement de 20 m³/s – arrosage et ventilation – et donc un gain énergétique de 615 880 kW/h).
 
Piézoélectriques :  Le CNRS, en collaboration avec l’université de Tours a mis au point des capteurs piézo­électriques capable de récupérer cette énergie pour la transformer en électricité. Ces « cils » pourraient être installés aux endroits les plus sonores : les murs de soutènements et les trémies des tunnels.
Source : http://www.electriclove.info/2013/le-gratte-ciel-qui-se-nourrit-du-bruit-des-villes/#sthash.p6yOis8T.dpbs
« Le bruit peut être assimilé à des micro-mouvements et transformé en flux d’électrons par des systèmes piézo-électriques. Une paroi semi-souple, semblable à une peau, est tendue sur une structure métallique recouverte de cils électro-actifs, qui, pour une tour de 100m de haut, pourrait produire jusqu’à 150 MW/h, soit l’équivalent de 10 % de la consommation d’éclairage urbain de Los Angeles, tout en réduisant les émissions de CO2 »

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !



Créer un site
Créer un site