Collectif Anti Nuisances L2
Une association apolitique soucieuse de la Santé Publique, composée d’un réseau d'associations et de citoyens,
œuvrant pour l’amélioration de la qualité de l'air et du cadre de vie,pour la réduction du bruit, aux abords de la L2
et plus généralement à MARSEILLE
 
 
 

Quelles actions avons nous menées ?
Et pour quels résultats ?

Historique des grandes actions du CAN L2 :
 
-Concertation : Devant les atermoiements de la DREAL, du ministère à communiquer des documents concernant l’attribution du PPP (Partenariat Public Privé), le CAN L2 a déposé un recours auprès de la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) (janvier 2014)
--> résultat : transmission d’un certain nombre de documents, que nous avons communiqué aux CIQ 
 
-Concertation : Malgré cette transmission incomplète, après de multiples tentatives pour avoir accès aux diverses études environnementales, antérieures ou postérieures au PPP, le CAN L2 a écrit au Président de la République et en a fait copie aux décideurs locaux et à l’Europe. (janvier 2015)
--> résultat : transmission d’un certain nombre de documents.
 
-Concertation : Suspension unilatérale des réunions SRL2 – CAN L2 (juin 2015) avec menace de poursuites judiciaires par la SRL2, pour diffamations 
--> résultat : nous nous adressons systématiquement à la DREAL pour avoir des infos. A ce jour, impossible de savoir si les études AIR et BRUIT ont été – enfin – validées par l’Etat (elles ne l’étaient pas en début d’année), alors que les travaux de la L2 EST se terminent !
 
-AIR : Le PPA 13 (Plan de Protection de l’Air) a été signé le 17 mai 2013. Tant qu’un Arrêté de Police n’avait pas été signé par le Préfet, il n’avait pas force de loi. Le CAN L2 a donc milité pour que cela soit fait dans les délais les plus brefs et a écrit au Ministre des Transports, M. CUVILLIER (septembre 2013) et s’est adressé à l’ensemble des élus locaux. 
-->résultat : Publication de l’Arrêté de Police (mai 2014)
 
-AIR : Cet arrêté de Police prévoyait que la SRL2 devait remettre une étude technico-économique au plus tard en septembre 2014. Le délai passé, le CAN L2 est intervenu à de multiples reprises pour rappeler cette obligation.
-->résultat : Publication l’étude en janvier 2016… Communication au CAN L2 par la DREAL le 1° avril 2016, après menace de saisir le Préfet en séance du Comité de Suivi des Engagements de l’Etat.
 
-AIR : Publication (juillet 2015) de l’étude du CNRS sur les résultats d’une expérimentation de bio filtration pour le traitement des gaz viciés du tunnel Guy MÔQUET (94). Devant les résultats prometteurs, le CAN L2 a demandé (octobre 2015) la mise en œuvre de cette expérimentation (courriers à la SRL2, DREAL, ADEME, Collectivités Territoriales, Europe, pour l’application de l’Arrêté de Police de l’Action 10)
-->résultat : Aucun projet déposé en ce sens (ni aucun autre d’ailleurs) dans les appels à projets successif de l’ADEME (AACT’AIR) qui aurait pu apporter un début de réponse.
-->résultat : La SRL2 a publié une note d’information aux élus, censée leur démonter l’inefficacité de la biofiltration. Nous ne désespérons pas de parvenir à des expérimentations innovantes de traitement de l’air.
 
-AIR : Station de surveillance : Depuis le juin 2013, le CAN L2 demande une station de surveillance des polluants atmosphériques, indépendante de la SRL2. Le CAN L2 a écrit au Ministre des Transports, M. CUVILLIER (mai 2014), avec copie aux décideurs locaux et à l’Europe (mai 2014). 
-->résultat : signature et financement acté d’une convention avec AIRPACA par la Région, en  cours avec les autres Collectivités Territoriales.
-->résultat : Mai 2016 : installation de cette station, chez un particulier, dans l’attente d’un déplacement sur l’emprise de la SEM, bd Charles KADDOUZ.

-AIR : La SRL2 refusant la mise en place d’une filtration dans la station de ventilation de la MOLINE et de STE MARTHE, le CAN L2 a demandé l’arrêt des rejets des polluants (février 2013). 
-->résultat : limitation des rejets en cas d’incendie, réponse du Ministre CUVILLIER (août 2013), rendant les têtes de tunnels encore plus polluées
 
-AIR :Publication (septembre 2015) d’une communication au Conseil des Ministres qui annonce la création d’un Comité de Qualité de l’Air, présidé par le Préfet. Le CAN L2 a demandé (octobre 2015) a en faire partie.
-->résultat : en attente. Mai 2016, ni la DREAL, ni AIRPACA n’en n’ont entendu parler.
 
-Bruit : La SRL2 avait classé plusieurs quartiers traversés par la L2 en Zone de BRUIT Non Modéré. S’appuyant sur les relevés précédents tout en exigeant communication des études ayant conduits à de tels classement, le CAN L2 a dénoncé cette situation :
-->résultat : La SRL2 a renoncé a appliqué la réglementation Zone de BRUIT Modéré et les riverains vont gagner 5 dB(A).
-->résultat : Le CAN L2 a demandé à des élus (parlementaires et sénateurs) de déposer une modification de la loi visant à créer une 3° zone de Bruit, une ZONE DE BRUIT FAIBLE. En effet, des quartiers entiers, dans la situation actuelle, vont voir le bruit augmenter de près d’une vingtaine de décibels. Inadmissible, mais légal actuellement.
 
-Bruit : La SRL2 ne posera pas de parements acoustiques aux endroits prévus par la DDE lors de la DUP. Elle estime pouvoir s’en passer avec la seule pose d’un revêtement de chaussée. Elle s’offre le luxe de peindre des fresques le long de ces murs. Le CAN L2 a demandé au Préfet que des mesures de bruit soient réalisées indépendamment de la SRL2 et que les fresques, en cas de dépassement des normes ne soient pas un prétexte pour ne pas poser des parements acoustiques.
-->résultat : Le Préfet a accepté le principe d’une surveillance indépendante du bruit et a mandaté la DREAL pour le faire.
-->résultat : depuis ces démarches, la SRL2 semble avoir laissé ces chantiers de fresques en l’état.
 
-Bruit :Le revêtement de chaussée prévu par le contrat de PPP n’étant pas le plus performant, le CAN L2 cherche à avoir une meilleure protection phonique.
-->résultat : Une lettre commune CAN L2, Fédération des CIQ du 13°, Fédération des CIQ du 14°, association COLINEO a été envoyée à la SRL2 pour demander un devis et pouvoir argumenter auprès des élus des Collectivités Locales (23 mars 2016). Sans réponse à ce jour… Nous interviendrons avec FNE 13 et les élus.
-->résultat : Aucune réponse de la SRL2, malgré les interventions du Sénateur Maire Ravier et la Députée Maire Boyer

 
-Circulation :Nous demandons la création d'une voie dédiée, (avec une ligne de bus spécifique) aux Transports Collectifs sur la L2, avec rabattement des lignes de bus à toutes les entrées et sorties et la création de parking relais gratuits pour accéder aux stations de métro ou de tram. En préparation : une lettre commune avec le Collectif Vélos en Ville s’appuyant sur les textes en vigueur, sur la mise au gabarit, déjà réalisée de la L2, et sur le projet de la Ville JET BUS.
-->résultat : La L2 EST est mise en service depuis le 30/11/2016 et toujours aucune voie dédiée aux Transports Collectifs.
 
-Circulation :Nous demandons également la création d'une véritable piste cyclable, en continu et en surface de la L2 (et non pas fermée aux heures d'ouverture de parc, comme à la Moline). Pour cela nous avons émis un courrier commun avec le CVV (7 mars 2016) 
-->résultat : pas de retour à ce jour. 
 
-Sensibilisation du public : Nous demandons la diffusion d'une information sur la qualité de l'air, dans les bulletins météo régionaux de FR3, au même titre que l’enneigement ou l'indice UV (20 janvier 2016)
-->résultat : sans réponse à ce jour, nous allons reprendre le dossier conjointement avec AIRPACA qui a la même démarche et chercher à obtenir un RDV auprès du directeur Régional de FR3.
 
-Sensibilisation du public : Nous demandons la diffusion, au niveau de tous les chefs d'établissements scolaires (ce n'est pas le cas actuellement) des bulletins d'alerte en cas de pics de pollution, pour que les enfants ne soient pas en activité sportive intense à l'extérieur. Plusieurs RDV ayant jusqu’ici avortés, nous allons entreprendre cette démarche avec AIRPACA, auprès des services médicaux de l’Académie et du Rectorat.
-->résultat : en attente
 
-Sensibilisation du public : Les médecins, les responsables de clinique, de maisons de retraite, les personnels para-médicaux ne sont pas informés des pics de pollution. Nous nous sommes adressés à l’Ordre des Médecins pour voir ce qui pourrait être mis en œuvre (26/01/2016)
-->résultat : aucune réponse. Là aussi, nous tenterons une démarche commune avec AIRPACA.
 
-Végétalisation : Reconnaissant le rôle des arbres et des végétaux dans l’amélioration, certes partielle, de la qualité de l’air, nous collaborons sur un projet de plantation d'arbres ("1 000 arbres pour la L2"), avec la FNE 13 (France Nature Environnement, dont nous sommes adhérents) et la SRL2 pour tous les délaissés de la L2. 
-->résultat : Le premier chantier aura lieu à FLORIAN. Nous serons également très vigilants sur les aménagements de surface, et donc agirons en direction de la Ville et des Mairies de secteur. Nous avons obtenu la végétalisation d'une protection acoustique, elle aussi gagnée de haute lutte, installée à St JULIEN : les riverains n'auront plus une paroi métallique haute de 6m, certes bariolée, mais un mur végétal (du lierre pour qu'il soit vert toute l'année)
 
-Energies nouvelles : En visite à Marseille, la Ministre de l’Ecologie, Mme ROYAL a annoncé sa volonté d’engager des fonds publics dans la mise en place de panneaux solaires à même le sol, selon une technique déposée par COLAS, une entreprise de la SRL2 (22 mars 2016 : accord du PDG de la SRL2). Or c’est une fausse bonne idée, la sauce revenant plus cher que le bouillon.
Le CAN L2 émet donc des propositions de mise en place d’énergies renouvelables, moins dispendieuses pour les caisses de l’Etat et encore plus généreuses en terme de fourniture d’énergie. Les économies ainsi réalisées pourraient être mises dans des expérimentations de traitement de l’air.
-   création de « casquettes » au dessus des murs de soutènement, support de panneaux photovoltaïques, avec pour avantage une protection phonique accrue.
-   création de « paralumes » aux entrées/sorties des nombreux tunnels qui pourraient ainsi avoir un triple rôle : support de panneaux photovoltaïques / amélioration phonique / économies substantielles par la diminution, voire la suppression des éclairages au sodium, très énergivores
-   création d’ « ombrières » dans tous les parkings relais  créés à l’occasion de la L2, dont la toiture pourrait servir de support également à des panneaux photovoltaïques
-   création de toitures solaires pour voie cyclable équipées de bornes de charge pour vélos, trottinettes et skates à traction électrique disposées le long de ces voies de déplacement  véritablement écologiques.
-->résultat : en réponse à notre courrier du 31 mars 2016, la Ministère a demandé au Préfet de « procéder à l’étude de nos propositions »… en attente depuis.
 
 
-Relations avec d'autres associations
  • AIRPACA : Adhérents depuis le 2 décembre 2013, nous avons entamé de fructueux échanges, tant techniques que relationnels qui ont conduit à la mise en place d’une station de surveillance de la qualité de l’air, sur la L2
  • FNE 13 : L’AG du 7 mai a accepté la candidature du CAN L2 au Conseil d’Administration et au Bureau de FNE 13. Plusieurs actions communes sont au programme, dont un communiqué commun qui vient d’être finalisé.
  • Le Collectif Vélos en Ville : rédaction de lettres communes, concernant la diminution de la pollution de l’air, via une pratique des modes doux et des transports collectifs
  • Les associations du BUS (Boulevard Urbain Sud). Une étroite collaboration, tant dans le domaine organisationnel que dans les échanges de compétences a lieu quasiment au quotidien. Au point qu’elles se sont regroupées en un collectif, le CAN BUS.
  • Les Poumons Verts de St Mître, une association adhérente du CAN L2 qui se bat pour que la création de la LINEA reste dans les normes. Le CAN L2 est intervenu activement lors d’une AG sur l’air  et a co-animé une AG sur le Bruit.
  • Une demande d’une association qui s’inquiète de l’élargissement de la RD 9 et des conséquences en terme d’augmentation de la pollution atmosphérique.
  • Les CIQ : interventions du CAN L2 dans des AG de CIQ, étroite collaboration avec le CIQ du 13°
  • Les Hauts de Ste Marthe, une association adhérente du CAN L2 qui lutte aussi contre toutes les nuisances
  • L'ADSR (Association de Défense du Site du Réaltor), une association adhérente du CAN L2 qui s'oppose à la mise à 2 x 2 voies de la RD9
  •  
  • Relations avec les élus
  • Région et CD 13, en cours de reconstruction, suite aux changements récents de gouvernance politique.
  • Mairies de secteur : collaboration efficace avec la Mairie des 11°/12° et celle du 13°/14°
  • Mairie centrale et Métropole : les récents bouleversements dus à la création de la Métropole nous conduisent à rechercher là aussi des interlocuteurs attentifs à la santé des marseillais en général et des riverains de la L2 en particulier.






  • Créé avec Créer un site
    Créer un site gratuitement