Collectif Anti Nuisances L2
Une association apolitique soucieuse de la Santé Publique, composée d’un réseau d'associations et de citoyens,
œuvrant pour l’amélioration de la qualité de l'air et du cadre de vie,pour la réduction du bruit, aux abords de la L2
et plus généralement à MARSEILLE
 
 
 

Le 20 mars 2017 à 15:26, Stéphane Poignet, délégué académique du CHSCT (Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) a répondu à notre courrier accessible sur cette même page :

Bonjour Monsieur,

Nous avons bien reçu votre courrier du 28 février 2017 envoyé en recommandé.
Votre étonnement par rapport à la non diffusion de la lettre quotidienne d'AirPAca est tout à fait légitime.

Pour information, la démarche a été engagée en CHSCT Académique.
De plus, mes services ont déjà rencontré AirPaca et l'ARS PACA plusieurs fois afin d'élaborer la stratégie à mettre en œuvre . A ce jour, nous en sommes à la rédaction de documents pédagogiques sur les mesures à mettre en place à destination des directeurs d'écoles et chefs d'établissements en cas de pics de pollution. Cette rédaction se fait en concertation avec l'AirPAca et l'ARS PACA.
Leur diffusion est imminente (avril-mai).

En espérant avoir répondu à votre inquiétude, Monsieur, nous vous prions d'agréer l'expression des nos sentiments respectueux.

Le même jour, notre Président rappelait la demande du CAN L2 : inciter les chefs d'établissement à s'abonner professionnellement à la lettre d'information quotidienne diffusée par AIRPACA.

Bonsoir Monsieur Poignet,
Nous sommes heureux d'apprendre  que la diffusion des documents pédagogiques est imminente.
Nous en informons notre réseau.
 
Par ailleurs,œuvrant  pour une large publication des Indicateurs de la Qualité de l'Air locaux développés par Airpaca, nous nous interrogeons quant à la pertinence de leurs exploitations à une maille plus fine que celle retenue par le dispositif d'information ou d'alerte préfectoral.

En effet, il nous semble que l'IQA retenu n'est pas adapté aux situations particulières dues à  la typologie et à la proximité ou à l'éloignement des vecteurs de pollution,
Il est à notre avis possible qu'un IQA local indique que le seuil d'information, voire d'alerte soit dépassé sans que le dispositif préfectoral soit déclenché
A contrario, on peut imaginer qu'une activité sportive en extérieur soit réduite, voire annulée pour dépassement de seuil alors que l'IQA local serait acceptable.
Si vous nous le permettez, une suggestion à vous soumettre :
Ne pourrait-on envisager de permettre aux Dirigeants des établissements scolaires de les laisser juge de prendre des dispositions ou pas, en fonction de l'IQA local dont ils auraient connaissance ?

Respectueusement
Richard Hardouin
Président du CAN L2, Administrateur FNE 13, Pilote du réseau Air FNE PACA

01/03/2017 : Le CAN L2 écrit à l'ACADEMIE et au RECTORAT pour que les établissements scolaires s'inscrivent sur la lettre quotidienne d'AIRPACA et soient prévenus en cas de pics de pollution.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement